25 novembre 2007

Mon bateau, L’Egaré, a plus de 8.000 miles sous la quille.

De régates en croisières, il s’est toujours comporté en compagnon solide, marin et agréable. Aujourd’hui je m’en sépare pour plus de hauteur sous barots, en vue de croisières plus lointaines, avec la retraite qui approche.

Initialement construit pour la régate, il a gardé un grément très étiré et une garde-robe très fournie. Je l’ai progressivement alourdi pour la croisière en y rajoutant un étai de trinquette, un régulateur d’allure, un grand panneau solaire (qui me garantit une excellente autonomie en croisière), des réservoirs d’eau supplémentaires, un plus grand réservoir de gasoil, un deuxième mouillage, un radeau de survie, un frigo (à gaz), deux bouteilles de gaz, une grande capote de descente, etc.

Depuis, il m’a accompagné (et parfois par des mers très fortes) à de nombreuses reprises à la Réunion, à St. Brandon (Cargados Carajos) et lors de ballades de week-end en famille ou seul.

Il se prête à merveille à la manœuvre en solitaire avec ses retours de manœuvres au cockpit, ses 2 winches self-tailing , son pilote électrique et sa stabilité de route grâce à son saumon de quille.

Son faible tirant d’eau lui permet de « monter sur les plages », et en cas de cyclone de se mettre à l’abri à terre sur sa remorque en moins d’une heure.

En un mot, mon seul reproche est sa taille pour me permettre de partir quelques mois…

Posté par drgersigny à 12:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Mon bateau, L’Egaré, a plus de 8.000 miles sous

    Plusieurs mois

    Et moi alors, comment je fais sans mon docteur????

    Sinon tu mérite bien une bonne retraite en mer, je postule comme mousaillon, j'essuirai meme le vomi de tes novices....Alors vivement un plus gros bateau, qu'est ce que je vais te dire moi.....

    Posté par Jauffret Anne, 26 novembre 2007 à 17:57 | | Répondre
Nouveau commentaire